Accessibilité - Ajouter aux favoris - Contact  
Accueil
Blason
Histoire
Patrimoine
Population
Pont de Térénez
Informations Environnementales, statistiques...
Galerie de Photos
PNRA
Parc Naturel Marin d’Iroise
Agenda
 

MAIRIE ARGOL
Place des Anciens Combattants - 29560 ARGOL
Tél. : 02 98 27 75 30
Fax : 02 76 34 17 59

Horaires d'ouverture
Lundi-Mardi-Jeudi-Vendredi 9h00 à 12h00 - Mardi-Jeudi-Vendredi 14h00 à 17h30 - Mercredi Fermé au public Permanence téléphonique - Samedi 9h00 à 12h00
 

> Blason

Argol était jusqu’à présent la seule commune de la presqu’île de Crozon à ne pas disposer d’armoiries. Le Conseil municipal, en sa séance du 20 juin 2009, a donc décidé de la création d’un blason s’inspirant pour cela de la proposition faite par Louis Le Guennec en 1934.

Lecture héraldique du blason :
Ecartelé,
En 1 de Bretagne. D’hermines plain
En 2 de Du Chastel de Kerlec’h. Fascé d’or et de gueules de six pièces
En 3 d’Hirgars. D’or à trois pommes de pin d’azur
En 4 de Briant. D’azur à une colombe d’argent portant dans son bec un rameau d’olivier de sinople
Sur le tout de gueules au roi Gradlon d’or montant un cheval d’argent

La première position en dextre du chef, nous rappelle l'attachement à la Bretagne

 

 

La troisième position, en dextre de la pointe, est celle de la famille des Sieurs d’Hirgars (Crozon). Un blason intact se trouve sur la tour de façade du manoir d’Hirgars. Les seconde et troisième positions nous renvoient à l’histoire des « colonies » d’Argol, probable démembrement de la seigneurie d’Hirgars, le « dimidiam partem Tref Hirgars » évoqué par le Cartulaire de l’Abbaye de Landévennec au XIème siècle

 

La dernière position, en cœur, qui se superpose partiellement aux autres, représente la statue équestre du roi Gradlon présente sur la porte triomphale (1659) qui donne accès au cimetière sis autour de l’église paroissiale

La seconde position, en senestre du chef, est celle de la famille des Sieurs Du Chastel (Plouarzel), du Kerlec’h (Ploudalmézeau) et du Poulmic (Lanvéoc). La cloche de la sacristie de l’église paroissiale, provenant de l’ancienne chapelle Notre dame de Rochemadou à Trovéoc, indique que c’est
Messire Prigent (Du Chastel) de Kerlec’h qui la fit fondre en 1634

 

 La quatrième position, en senestre de la pointe, est celle de Jean Briant, archidiacre de Cornouaille, abbé de Landévennec de 1608 à 1629, dont les armes se retrouvent à Cameros (écu daté de 1628) et sur la croix du cimetière. Il est à noter que les armes apposées sur la croix du cimetière possèdent une variante, à savoir que la colombe est posée sur une crosse d’abbé, et que ce sont celles-ci qui ont inspiré le blason. Jean Briant est l’abbé qui a restauré l’abbaye bénédictine, matériellement et moralement, à la suite du désastreux épisode de la Commende et des destructions des Guerres de la Ligue. Il fit notamment, en 1611, revenir le moulin de Caméros dans le patrimoine de l’abbaye

 

Le blason représente donc la diversité des quartiers qui forment la commune d’Argol puisque on y retrouve le bourg, les « colonies » et le « bas d’Argol » (Caméros), tout en faisant référence à la Bretagne et à l’abbaye bénédictine de Landévennec dont a longtemps dépendu la paroisse d’Argol.

   Devise :    Omnem plebem Arcol a mare usque ad mare : Toute la paroisse d’Argol, de la mer à la mer.
Elle reprend le texte d’une charte du Cartulaire de l’Abbaye de Landévennec au XIème siècle qui décrit la paroisse d’Argol.

Sources :   

§         Louis Le Guennec, « Armoiries des communes du Finistère », La Dépêche de Brest, 12 septembre 1934

§         Auguste-H. Dizerbo, « Les armoiries de la presqu’Île de Crozon », Bulletin de la Société archéologique du Finistère, tome CXIX, 1990, pp.187-205.

 

Le Conseil Municipal remercie Didier CADIOU, Gestionnaire des espaces naturels et patrimoine auprès de la Mairie de Crozon pour sa collaboration, les commentaires apportés sur le blason et la devise.